Patrimoine

Le port de port-vENDRES EST AU COEUR DE SON HISTOIRe

Port-Vendres abrite les vestiges de l'histoire maritime dans son depôt de fouilles. Chaque année des fouilles sous-marines sont effectuées par l'Association pour les Recherches Sous-Marines en roussillon (ARESMAR), dans l'enceinte du port et ses abords. Toutes les pièces sont archivées et remises en état au dépôt de fouilles de Port-Vendres. Ces éléments historiques sont propriété de l'Etat. Ainsi, en 1974 dans l'Anse Gerbal a été remontée une épave romaine du IVem siècle avant J.C. En 2015, l'épave de Port-vendres1 est réhabilitée en collaboration avec le parc naturel marin, le DRASSM, le conseil départemental 66, l'ARESMAR et la ville de Port-Vendres.

 

Richesses du dépôt de fouilles

Richesses du dépôt de fouilles

Amphore du dépôt de fouilles

Amphore du dépôt de fouilles

le depôt de fouille

le depôt de fouille

Richesses du dépôt de fouilles

Richesses du dépôt de fouilles

Epave Port Vendres 1- 1er Jour Sortie Des Bois

Epave Port Vendres 1- 1er Jour Sortie Des Bois

Epave Port Vendres 1 - Identification Des Bois avec le Parc Marin et le DRASSM

Epave Port Vendres 1 - Identification Des Bois avec le Parc Marin et le DRASSM

L'épave de Port  Vendres1

L'épave de Port Vendres1

L'épave restaurée et tratitée, elle est stockée sur le site de Paulilles à Port-Vendres

L'épave restaurée et tratitée, elle est stockée sur le site de Paulilles à Port-Vendres

Le patrimoine de Port-Vendres se découvre au fil des rues et des quais pour un voyage à travers les siècles.

L'Obélisque

L'Obélisque

L’Obélisque est incontestablement le monument le plus emblématique de la ville (à 30 mètres au dessus du niveau de la mer); c’est le seul à être dédié au roi Louis XVI de son vivant. En marbre blanc d’Estagel, avec un socle en marbre rouge et blanc de Villefranche de Conflent, cet obélisque est surmonté d’un globe terrestre et d’une fleur de lys.
Outre 4 tortues de bronze on trouve des trophées allégoriques représentant les quatre continents aux coins d’une grille aux pointes dorées. Le socle est ornementé de 4 bas reliefs en bronze commémorant les faits marquants du règne de Louis XVI : l’Amérique indépendante, la Marine relevée, la Servitude en France abolie et la Liberté du Commerce.

Les bas-reliefs de l'Obélisque

Les bas-reliefs de l'Obélisque

Un des quatre bas-reliefs de l'Obélisque représente l'’Amérique indépendante. Il représente une frégate du roi de France apportant aux Insurgents américains le traité de commerce signé par la France en 1778. Ce bas-relief dessiné en 1780, avant la signature du traité de Paris reconnaissant l’indépendance de l’Amérique (1783), fait entrer la commune dans l’histoire et favorise la signature en 1990 d’un jumelage avec Yorktown en Virginie.

Le Dôme

Le Dôme

En prolongement de la place de l'Obélisque est construite la caserne du Fer à Cheval dont subsistent encore deux bâtiments, le Dôme au centre et l’aile ouest avec les armes du comte de Mailly.

La statue Maillol

La statue Maillol

Au dessus du monument aux morts est édifiée une statue d’Aristide Maillol en pierre tendre appelée « statue de la Victoire »,  commandée par la ville en 1922.  Ce monument est classé Monument Historique.

Le Fort Fanal

Le Fort Fanal

Au XVIIe siècle, Vauban envisage la création d'un port de guerre et fait ériger des redoutes pour en défendre l'entrée : côté ouest le Fort Fanal, actuel phare tribord vert, au sud la Redoute Béar déplacée depuis et la redoute Mailly.

La Redoute Béar

La Redoute Béar

La redoute Béar édifiée à l’origine sur une presqu’île, au XVIIIe protège l’entrée du chenal ; démolie en 1944, elle est reconstruite un peu plus haut et abrite aujourd’hui une exposition et un monument commémorant le débarquement du corps expéditionnaire français à Sidi Ferruch en 1830.

Le phare Béar

Le phare Béar

L’imposante montagne de Béar est ornée de son fort stratégique juste au dessus de la redoute de Béar. Le phare, ses annexes et le site alentours ont été classés monuments historiques en 2012 .

La maison Jules PAMS - la mairie

La maison Jules PAMS - la mairie

La maison de Jules pams, homme politique héritier par sa femme de la fortune Bardoux (papier à cigarettes JoB),  dont la carrière débute en 1884, a été ministre, puis il est candidat à la présidence de la république contre Poincaré qui l’emporte d’une voix. Il lègue à la ville sa maison de famille dont la salle à manger, devenue salle des mariages, est décorée de fresques typiquement art nouveau réalisées en 1931.

La salle des mariages

La salle des mariages

La salle à manger de la maison de Jules Pams (actuelle mairie), devenue salle des mariages, est décorée de fresques typiquement art nouveau réalisées en 1931

La stèle des aviateurs

La stèle des aviateurs

A l’angle du quai Forgas et de la rue Jules Pams, un monument en forme d’aile d’avion évoque l’embarquement en juin 1940 de 16 pilotes de chasse polonais et d’aviateurs français pour rejoindre Londres et la France libre.

La chapelle de Cosprons

La chapelle de Cosprons

A quelques kilomètres de Port-vendres, son petit hameau "Cosprons" possède une chapelle romane récemment rénovée, dont les premières traces remontent au XIIe siècle ; sa porte date de 1784 et un Christ dit Marin au front ceint d'une couronne en cordage doit avoir plus de 400 ans. Tous deux sont classés Monuments Historiques.

Le christ marin

Le christ marin

Dans la chapelle du hameau de Cosprons se trouve un Christ dit Marin au front ceint d'une couronne en cordage qui doit avoir plus de 400 ans. Il est classé Monument Historique.

TÉLECHARGEZ LE LIVRET: PORT-VENDRES EN SE PROMENANT...

Oeuvrez pour la renovation de la statue Maillol

 Diapositive1

 

Diapositive2

Télécharger le document de participation à la réhabilitation de la statue

Maillol 1
Maillol 2
Maillol 3
Maillol 4
Maillol 5
Maillol 6
Maillo 7
Maillo 8
Maillo 9